AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Shadow Of Death - Thy Kingdom Come

Je ne suis pas célèbre, je suis une légende. Célèbre, c'est lorsque tout le monde connaît ce que tu fais et tu es riche. Légende, c'est quand tout le monde connaît ce que tu as fait mais que tu es fini !

La vérité, c'est une agonie qui n'en finit pas. La vérité de ce monde, c'est la mort...
Bienvenue !
Forum Horreur Fantastique. Yaoi, Yuri & Hentai NC-18 autorisé.



La fin du monde... Dieu se retourne et dit : J'ai fait un rêve.
 
Nouveaux prédéfinis installés dans la section " Tell me who you are and I'll tell you who I am ". À noter qu'ils sont importants pour l'histoire du RPG ! Allez-y jeter un œil !

Partagez|

Lelldorin le chat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Lelldorin le chat Sam 25 Juin - 2:53




FICHE D'ADMISSION

-Surnom (Facultatif): tous sobriquets félin
-Nom: Ce’Nandrel
-Prénom: Lelldorin
-Âge: 1 an et 3 mois
-Race: félin céleste / Seisho
-Sexe: masculin
-Orientation Sexuelle: cela ne lui passe même pas à l’esprit…
-Date de naissance: un jour du mois d’il y a 1an et 3 mois





SANTÉ ET POUVOIRS



-Peurs: devoir faire trop d’effort physique, des blessures, se salir et bien entendu de l’eau, mais uniquement lorsque celle-ci est trop profonde.

-Q.I: moyen, parfois faible ou absent

-Taille: Pas loin du m 70

-Poids: 120lbs… mouillé.

-Ses pouvoirs: la téléportation, "l’esprit vide" et propre à ses origines : sens surdéveloppés avec agilité féline.

-Expliquez-les: même si cela semble inutile d’expliquer la téléportation, il y a tout de même certains points à spécifier, car c’est son seul réel pouvoir et qu’il est d’une nature bien puissante et étrange. Ce pouvoir n’a aucune limite, et s’active en une fraction de seconde. Il ne produit aucun son distinct de l’oreille humaine, mais peut produire quelques ondes perceptibles par des êtres magiques aux fortes capacités et à l’occasion quelques trace de fumée semblant provenir d’un autre monde. Les distances traversées ainsi que le nombre de personnes ou objets emportés n’ont aucune importance, sinon l’utilisation de plus grande énergie qui pourrait l’épuiser. Mais lorsqu’il s’agit de quelques kilomètres, c’est encore moins épuisant que de les marcher, le faire à de trop grande répétition pourrait l’épuiser tout de même légèrement. Le plus étrange de son don est en fait par où il passe lors de ces transferts. Il ne se déplace pas à une vitesse plus grande que la lumière comme certains pourrait s’imaginer, encore moins un déplacement de cellule ou quoi que ce soit du genre. Il est en fait transporté dans un autre univers pendant ce bref instant, un lieu qui peut se montrer autant accueillant que cauchemardesque, dépendant des jours. Son esprit n’est pas encore assez malicieux heureusement pour songer un instant à y abandonner les gens trop collant.

Pour ce qui est de l’esprit vide, ce n’est pas en tant que tel un pouvoir, mais le fait qu’il soit un chat, son esprit ne fonctionne pas de la même façon que les autres êtres vivant, de plus qu’il est souvent absent mentalement, il possède une protection naturelle face à tout pouvoir mental contre lui. Bien qu’un télépathe n’y retrouverait que du vide de toute façon.

Et comme tout félin de son gabarit, il dispose de grandes habilités sensoriels, que ce soit l’ouïe où tout autre sens, celui-ci est décuplé. Et l’on pourrait dire que son agilité corporelle se rapproche de celle d’un acrobate, souplesse, légèreté, rapidité, le tout en finesse.

-Ses points faibles: Il n’a aucune notion de combat, n’ayant jamais apprit, et est donc sans défense physiquement. De plus, il est à la merci de tout être possédant un don de contrôle des animaux. Toutes attaques magique, excepté celles qui affecte le psychologique, peuvent lui être mortel. De même que les blessures physiques peuvent l’être. Sa lâcheté l’entraine à faire les choix les plus faciles, ce qui n’est pas toujours la bonne chose à faire.


PLUS



-Description psychologique: (10 lignes) Il faut connaître les jeunes félins pour bien connaître Lelldorin. C’est un jeune garçon qui vie dans son propre monde, totalement déconnecté de la réalité. Il n’a aucune conscience des dangers qui l’entoure et son instinct animal le pousse toujours à se téléporter avant d’avoir à affronter ces situations. De même qu’il ne comprend pas ce qui est mal, cela ne veut rien dire pour lui et n’aura rien de mauvais de son point de vue s’il en est témoin ou s’il fait lui-même quelque chose de mal. Il a été élevé dans un milieu entièrement de bien, et ainsi ses perceptions en ont été erronées par Dieu, puisque dans sa tête, tout au monde est bon, jamais personne n’a songé à expliquer à ce chat que le mal existait et en quoi cela consistait. C’est un être lunatique qui a bien du mal à garder sa concentration bien longtemps sur la même chose, ce qui l’entraine assez souvent à être hyperactif. Son comportement est plus souvent excessif, ses émotions sortent comme des explosions, avec lui c’est tout l’un ou tout l’autre. Il n’y a pas de demi-mesure. Toujours d’humeur joyeuse, c’est bien difficile de le mettre en colère, en fait, il a connu ce sentiment qu'une seule fois. Il est trop nonchalant pour porter suffisamment d’attention aux choses qui pourraient l’énerver. Ça ne l’intéresse pas, il s’en détourne tout simplement. On pourrait d’ailleurs le prendre pour un malpoli à cause de cela. Mais encore là c’est quelque chose qui manque à son éducation. Lorsque l’on est élevé comme un chat, on ne peut pas se comporter en parfait être céleste.

En dehors de son trop plein d’énergie, il lui arrive d’être contradictoire avec lui-même. Un instant il vous sautera dessus pour avoir de l’amour, et l’autre d’après il se détournera comme s’il ne vous avait jamais connu. C’est un grand indépendant, mais à la fois dépendant par instant. Il peut se montrer aussi d’une extrême paresse, son passe-temps préféré est d’ailleurs de faire des sommes un peu partout. Il utilise de se fait son don pour tout déplacement, même pour simplement embarquer sur un lit. Ce qui aura permis à celui-ci de devenir aussi puissant tout de même, mais niveau physique il ne sait pas user de sa force. Étant jeune, il garde aussi plusieurs habitudes féline, tel que jouer après tout ce qui bouge et se lécher la peau. D’ailleurs il est d’une extrême propreté, il a beau ne pas aimer l’eau, il prend constamment des bains car il a horreur de se salir.

-Ses armes: sa téléportation est sa seule arme.

-Particularités: il à l’apparence d’un homme chat, avec des dents pointu, une langue légèrement rugueuse, des oreilles et une queue rose et mauve, ses cheveux sont de même couleur et c’est naturel. Sa peau est couverte d’un léger duvet transparent et ses yeux de chats sont jaunes. Il possède plusieurs piercing aux oreilles, le nombril et sur sa queue de félin, ainsi que des tatouages sous l’œil et au-dessus du nombril. Il porte un boa fait des poils qu’il à perdu en prenant cette forme, nostalgie de ce qu’il a du payer pour devenir plus angélique.

-Sa raison d'être parmi les humains: il a suivit son maître sur Terre sans réfléchir et maintenant il ère sans but, ne pouvant retourner au Paradis du a sa mentalité.





BIOGRAPHIE


Il existe des animaux qui ne sont pas connu sur Terre, des êtres mythiques, mais aussi dans les autres mondes. L’enfer regorge de créature maléfique, quand au Paradis, ce sont des êtres de lumière. Une race en particulier retient notre attention pour mieux connaître notre attachant minet et elle se retrouve là-haut, auprès de Dieu. Si prêt qu’elle en est le gardien du trône depuis bien des générations. On pourrait l’apparenter à un tigre sur Terre, doté d’une plus grande intelligence… eu… enfin… disons plutôt qu’en général ce sont des créatures surdoué. Ils arborent des couleurs vives beaucoup plus original que le blanc et noir ou orange et noir, non non on parle ici de rose et mauve ou de mauve et bleu. Et sont beaucoup plus gros que les félins terrestres. Ils savent parler et ont souvent développé un pouvoir propre à eu. Leur but est de tout simplement veiller sur le trône, ainsi que sur Dieu lorsqu’il y est. Ce sont les gardiens, prêt à tout pour défendre leur souverain. Il n’existe toute fois qu’une seule famille de ces félins céleste, se remplaçant de génération en génération. Lelldorin en est le petit dernier.

On va vous épargner la naissance qui fut un moment historique, puisque la venue de l’un de ces félins céleste est toujours un moment rare, mais tout de même bien banale. Sautons plutôt à un moment plus important, qui pourtant ne le fut pas pour ce chaton plutôt… attardé. Alors âgé de 6 mois, il est soudainement poussé à apprendre les rudiments de son futur poste de gardien. Jeune vous en conviendrez, même si un chat vieillit mentalement plus rapidement qu’un être moyen, ce n’était pas son cas. Il était bien loin d’y être prêt, même s’il avait presque atteint sa taille adulte. Mais il était temps de cesser de repousser les entrainements et de s’y mettre définitivement. Il avait toujours su jusque là éviter ce destin tracé d’avance.

- Lelldorin! Lelldorin!!

Un ange vêtu d’un habit militaire richement décoré claquait des doigts devant les globes jaunes du jeune chat pour tenter de retrouver son attention. Lelldorin était profondément plongé dans un état de béatitude incongru, son postérieur posé sur un pauvre soldat qui s’était porté volontaire pour aider à l’entrainement militaire du matou.

-Lelldorin m’oblige pas à user du fouet!! Bouge de là tu va étouffer se pauvre bougre! Et il faut continuer ton entrainement!

Le museau de l’animal se fendit d’un grand sourire. Les paroles de l’homme passaient tel un coup de vent entre ses oreilles pointues.

-Capitaine Alendrel, je crois que je viens de réussir à faire téléporter un objet sans avoir eu à le toucher.

Le capitaine soupira d’exaspération. C’était son devoir depuis plusieurs siècles de s’occuper de la famille Ce’Nandrel, et ce rejeton battait tous les records. Dire qu’il devait éduquer… ça… dans le but d’en faire l’un des meilleurs gardiens en prévision de la succession.

-C’est bien beau Lelldorin, mais il y a plus important pour l’instant. Bouge-toi de là. Et va me faire le tour de la piste 50 fois en courant!

L’énervement du militaire augmenta d’un cran alors qu’a la simple mention de courir, le félin avait disparu. Il s’était volatilisé, pour réapparaître dans la salle du trône, son endroit favori. Toute son enfance il l’avait passé en cet endroit, à jouer avec tout et n’importe quoi, alors que ses parents, sœur et frère partageaient la tâche de garde contre le trône. Sa famille l’observa d’un œil découragé alors qu’il jouait après l’attache d’un rideau, se doutant bien qu’encore une fois il avait fuit l’entrainement.

-Ah ah! Je savais bien que ça avait fonctionné! J’avais pas prévu par contre que ça se mêlerait aux fibres du rideau…

Il avait détaché la parure pour tirer sur le tissu et montrer le caillou qu’il avait téléporté un instant plus tôt, qui avait manifestement fusionné avec l’habillage de la fenêtre du a un manque de précision de sa part. Son frère passa un commentaire indigné et la porte de la salle s’ouvra en grand sur le capitaine Alendrel qui alla s’incliner devant Dieu. Jetant un coup d’œil agacé vers son élève qui était à présent préoccupé par un insecte.

-Pardonnez l’intrusion mon Père! A votre demande j’ai tenté de dresser Lelldorin au combat, mais c’est peine perdu! Il n’écoute jamais rien et s’enfuit aussitôt qu’il s’agit de s’entrainer un peu! C’est peine perdu avec cet écervelé! Pardonnez mes propos, mais ce n’est pas comme s’il vous était essentiel à votre protection, sa famille y veille et mes soldats aussi, il ne ferrait que vous causer d’avantage d’ennuie… Je crains que la consanguinité de la famille Ce’Nandrel commence à influencer sur les héritiers…

Le souverain demeurait silencieux, pensif, tout en analysant la situation, observant le chat qui ne prenait conscience de rien. Qu’allait-il pouvoir faire de cet animal? Il ne pouvait pas pour autant l’éliminer simplement parce qu’il était simplet. Il fit un vague geste de la main.

-Éduque le Alendrel, à l’instar de le dresser, sa vocation se dévoilera au moment venu.

-Qu’il en aille selon votre volonté mon Père.

Toute tentative de dressage fut abandonnée et le capitaine éduqua d’une façon plus subtile le matou. Le meilleur moyen de lui enseigner des choses, étaient de faire en sorte que celui-ci ne croit pas que ce soit une obligation. Alendrel passait donc beaucoup de temps en présence de Lelldorin, sans vraiment s’adresser directement à lui. Le félin apprenait en observant les faits et gestes quotidien de son maître. C’était seulement lorsqu’il s’agissait de stratégie de guerre et de chasse contre le mal qu’il en perdait toute attention et cela échappa à son apprentissage. Il vivait grassement en quelque sorte, comme un chat domestique. Ses journées consistaient à de grasse-mâtiné, manger, suivi d’un somme, manger, encore dormir, manger, et ainsi de suite. Et le temps passait, et bientôt une autre action entra dans sa routine. L’admiration de son dresseur.

Alendrel avait passé la journée dans toute sorte de plan, à recevoir des anges d’importance, les discutions avaient tournées autour de la Terre, comme c’était le cas depuis bientôt un mois. Apparemment qu’il s’y passait quelque chose par rapport à des morts. Mais le félin n’avait trop saisi l’importance et le réalisme de tout ça, il c’était endormi à un moment important. Il avait un an maintenant depuis deux mois, des archanges venaient de quitter le bureau et le gardien revenait de la salle du trône, il ne manquait jamais de passer du temps en présence de Dieu et sa famille. L’animal s’était téléporté à l’entré, et par la suite sur un grand coussin lui étant destiné comme lit, ne prenant pas la peine de faire la courte distance sur ses pattes.

-Tu n’es pas croyable Lelldorin…

-C’est plus rapide!

Le matou dévoilait ses dents blanche tendis que l’ange roulait des yeux avant de reporter attention à toute la paperasse étendu sur son bureau. Lelldorin braquait son regard jaune sur lui dans un état de contemplation profonde.

-Vous êtes beau Capitaine.

-Hmff…

-Non non je suis sérieux! Je vous trouve vraiment beau!

-Lelldorin je n’ai pas le temps pour c’est idiotie. Je vais probablement devoir me rendre moi aussi sur terre pour démêler tout ça.

-Rien n’est important Alendrel, le temps est relatif.

Il n’eut pas de réponse et une heure s’écoula, d’autres personnes firent leur tour et le félin continua son admiration en silence. Il en avait vaguement parlé avec son frère, sans vraiment mentionner qui lui plaisait, celui-ci lui avait dit qu’il devait le faire savoir à la fille tout simplement, et que dans le pire des cas il se ferrait rejeter. Jamais celui-ci avait su que le plus jeune avait en fait l’œil sur un ange, sur leur gardien. Autrement ses paroles auraient été tout autres. Un chat s’amouracher d’un ange… Pouvait-il y avoir plus ridicule?

-Je vais devoir quitter je ne sais pour combien de temps Lelldorin. Ça devient trop grave sur Terre. Tu devrais t’en sortir sans moi maintenant.

-Quoi??

Le capitaine s’apprêtait à sortir, et le félin sauta du lit, pour une fois il ne se téléporta pas, et son saut le conduisit sur l’ange, le plaquant au sol de tout son poids.

-Ne part pas! Je te l’interdit! Je t’aime Alendrel!

-MPHhh! Lelldorin qu’es-ce qui te prend?? Débarque de sur moi immédiatement!

-C’est les émotions qui te font parler ainsi mon amour, je sais que tu partage mes sentiments. Tu es si beau Alendrel.

-Tu délire Lelldorin!! Tu t’es regardé? Tu es un félin au cas que tu ne l’aurais pas remarqué, et moi un ange! C’est complètement insensé ce que tu raconte!

-Aww Alendreeeel! Tu es si bouleversé par ma déclaration s’en est émouvant!

L’ange se mit à vociférer des obscénités puisque l’animal ne comprenait que ce qu’il voulait bien entendre. Il se retrouva le visage plein de bave avec la langue de celui-ci qui l’explorait. Alendrel finit par se dégager et partie sans plus attendre. Lelldorin s’en alla voir Dieu en attendant son amoureux. Les jours passèrent sans que celui-ci ne revienne. Alors une idée traversa son esprit. Et s’il devenait un ange? Peut-être que son beau capitaine allait lui sauter dans ses bras à son retour. Mais Dieu refusa, tout en lui disant qu’il était bien inutile d’attendre le capitaine qu’il ne reviendrait pas. Mais ça, le matou ne comprit pas le sens caché. À chaque jour il le harcela avec la même demande, et un jour son souhait fut exaucé, enfin pas tout à fait comme il le souhaitait, mais c’était tout de même un bon départ.

-Et si vous me transformiez en ange et que vous m’envoyer ensuite sur Terre Dieu? Comme ça je pourrais aller retrouver Alendrel et il n’aurait plus peur de montrer ses sentiments qu’il a pour moi! Il pourrait se laisser aller car je n’aurais plus ce corps de chat! C’est simple, il m’a fuit parce qu’il m’aime et n’ose l’admettre car nous somme trop différent.

Le gardien était si sur de ses paroles que s’en était presqu’hilarant. Mais le seigneur n’avait plus la tête à rire, il en avait plutôt marre de cet animal insistant. Après tout pourquoi ne pas lui accorder ce qu’il demandait? Ce serait un bon moyen de s’en débarrasser sans que cela ne lui cause une mauvaise image. Ce ne serait pas lui qui allait le tuer, mais ses rencontres qu’il ferait en bas. Sinon cela pourrait lui servir de leçon et le ramener à la réalité… enfin si c’était possible.

-Va Lelldorin où ton cœur te guide. Seulement lorsque tu découvriras la réalité de ce monde les portes du Paradis se rouvriront pour toi.

-C’est vrai??? Vous voulez? Vous me…….

L’animal n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’il se retrouva sur Terre. Son corps se métamorphosa, devenant humain en grande partie, conservant quelques atouts de chat. Il n’était pas devenu un ange, mais au moins Alendrel risquait moins de le fuir ainsi. Mais malgré sa demande insistante à ce que cela se produise, Lelldorin n’avait jamais songé un instant aux conséquences. Le sol se couvrit de poils rose et mauve alors qu’il muait pour avoir une peau d’apparence humaine et ce fut un choc de se voir nu!

-AH! Ma fourrure!!! Mon dieu!!! Ah!!

À quatre pattes au sol, il regroupait en un tas ses poils les larmes aux yeux. Un groupe d’humain n’avait pas passé à côté de cet évènement et avait assisté à l’apparition soudaine suivit de la transformation. Mais plus rien ne surprenait ces êtres vivants avec tout ce qui se produisait en ce monde, toute fois ils trouvèrent un grand potentiel à récupérer cet homme-chat. L’un d’entre eu était myuru et possédait l’intéressant pouvoir de contrôle des animaux. Il s’approchât de cette apparition céleste.

-Pourquoi pleure-tu petit?

-Ma fourrure!! J’ai perdu ma fourrure! Hoqueta-t-il au travers de ses larmes. Je voulais retrouver mon capitaine et Dieu m’a transformé, j’étais pas prêt à la perdre!

Le sorcier c’était penché et aidait le neko à récupérer ce qu’il avait perdu, plaçant le tout dans un baluchon improvisé.

-Je crois savoir où se trouve ton capitaine et j’ai une petite idée quoi faire pour que tu puisses garder ta fourrure. Si tu me suis, je t’aiderais.

Les yeux pleins d’eau, il observa l’homme avec reconnaissance, celui-ci n’aurait pas usé de son charme que Lelldorin aurait quand même été assez naïf pour le suivre. On le revêtit d’un manteau et l’entraina dans un château au toit vert. Le charme animal fut bien pratique pour faire avancer celui-ci tout de même. Autrement Lelldorin n’aurait jamais marché et se serait tout simplement téléporté au point de destination dans cette ville d’Amérique du Nord. Le petit groupe se tenait devant la grille de la cours intérieur du château, le voyage avait été long et essoufflant pour eu, sauf le félin qui se trouvait dans un état second du à la force qui le contrôlait. Il avait donc vu des morts vivants, toute sorte de combat, mais ne prenait pas connaissance de la gravité que cela représentait. Un des humains prit la parole, s’adressant à un soldat qui se tenait de l’autre côté des barreaux, Lelldorin avait cet allure de drogué, maintenant le sac de poils contre lui, alors que le myuru qui le contrôlait se tenait derrière lui.

-Nous demandons à être réfugier chez vous! Nous apportons en gage de notre fidélité et droit de passage ce présent. Ce garçon est mi-homme mi-chat. Je suis sur que cet être hors du commun plairait à votre souverain.

-Intéressant… Entrez vite, le jour tombe et la surveillance à vu les zombies sortir de leurs abris, ils ne vont plus tarder à essayer d’assiéger le château.

Le garde s’écarta et les laissa entrer, tirant à vu sur les zombies qui se rapprochaient. Le groupe se dispersa, trouva des chambres, seul le myuru et le félin se rendirent dans la salle du trône. Plusieurs races se mêlaient entre les fondations de pierre, et un démon contrôlait le tout, l’endroit était emplis d’une débauche inimaginable.

-Mon seigneur, je vous offre ce garçon, je crois qu’il a été banni du paradis, nous l’avons vu apparaître sur Terre sous la forme d’un chat énorme aux couleurs étranges avant de se transformer tel que vous le voyez.

L’emprise sur l’animal disparu, ses prunelles jaunes fixaient le sac qu’il tenait les larmes aux yeux.

-J’ai perdu ma fourrure… Vous avez vu Alendrel?

Son attention était à présent sur le démon qui siégeait sur le trône, celui-ci haussait un sourcil d’intrigue.

-Alendrel? Ce nom me dit quelque chose… Qui est-il?

-Capitaine Alendrel est l’un des grand capitaine de l’armée céleste, il est aussi responsable de ma famille, il est mon éducateur et mon amour.

-Ah! Capitaine Alendrel! Oui il me semblait bien avoir déjà entendu ce nom. Tu peux disposer, je ferais bon usage de ton présent myuru.

Les larmes s’asséchèrent pour laisser place à des étoiles, le myuru quittant la salle sans plus attendre.

-Alors vous l’avez vu??

-Viens avec moi petit, je vais te mener à lui.

Lelldorin fit l’effort de marcher pour suivre son supérieur, étant donner que c’était pour retrouver son amoureux. Il déboucha dans un jardin sur le toit du château et Alendrel était là… La rencontre ne fut pas aussi merveilleuse qu’il se l’était imaginé.

-Ton capitaine nous a défiés, il voulait que l’on cesse notre esclavage des survivants. Voilà ce qui arrive aux traitres.

Le démon fixait avec attention le garçon, appuyant ses paroles du regard pour s’assurer que celui-ci comprendrait que s’il le défiait il allait finir de la même façon. Cloué à l’envers sur une croix, les entrailles ouverte et pendante en proie au carnage des corbeaux affamés. Le félin resta bête devant le spectacle, il aurait du en avoir le cœur brisé, avoir des envies suicidaire, mais c’était plutôt de la colère qu’il ressentait pour la première fois de sa vie.

-Ah ben c’est malin ça!! Je me suis fendu en quatre pour réussir à avoir ce corps et le retrouver! Et Môsieur c’est laissé tuer!! Maintenant je peux même plus rentrer chez moi! Génial! Vraiment super! Non mais vous avez vu ça? Tsss!

Vous connaissez sans doute ce que c’est qu’un coup de foudre pour notre professeur? Ce ne sont jamais des sentiments bien sincères, ce n’est qu’un amoure passager. On oublie toujours bien rapidement tout cela. Et c’est ce qu’il venait de réaliser. Il se détourna et se perdit dans les couloirs. Ne sachant que faire sur Terre, il laissa le démon lui dicter quoi faire, après tout il devait observer pour apprendre d’après ce qu’il avait comprit pour retourner chez lui. Il devin l’animal de compagnie du dirigeant, attaché prêt du trône et faisant son beau tout simplement. Il était en quelque sorte une parure, un trésor enchaîné. Il n’avait pas à se plaindre de cette nouvelle vie, il passait ses journées à se prélasser au côté de l’homme, il pouvait dormir autant qu’il le voulait. Un servant avait confectionné pour lui un boa avec sa fourrure et il le portait en permanence. Le seul problème, c’est que le démon songeait à s’en débarrasser, puisqu’à chaque fois qu’il essayait de le violer, celui-ci se téléportait ailleurs… Et il n’avait aucune emprise sur lui, ses pouvoirs mental ne donnait rien, c’était comme si sa tête était vide! Mais son plan d’élimination n’eut pas le temps d’avoir lieu. Des rebelles prirent le contrôle de la place, et réussir à tuer le démon. Le chat témoin de tout cela se déplaça sur le toit face au cadavre du capitaine.

-Pfiou ils ont une drôle de façon de faire la fête ici. Hey! Regarde-moi quand je te parle!

Il donna un coup de pied dans le visage décomposé, répétant un geste qu’il avait souvent vu faire ces derniers jours. Si tout le monde se tapait dessus, c’est que ce devait être normal de le faire non? Il arracha quelques médailles sur le costume de l’ancien militaire pour les apposer sur son boa.

-T’es d’un ennuie… et je crois que tout le monde ici va finir comme toi. Je vais aller faire un tour ailleurs, a ce qui parait l’endroit le plus peuplé se trouve de l’autre côté de l’océan, j’ai envie d’aller voir ça. Tourlou!

L’homme chat disparut en laissant une trainé de fumé rougeatre derrière lui.





VOUS?



-Comment avez-vous découvert Shadow of Death? : hi hi j’y suis déjà!
-Comment trouvez-vous le design? : très bien
-Votre âge? -Un commentaire? : devinez?
-Présence?: régulière
-Origine de votre avatar? : Boris Airay du jeu vidéo Alice in the Country of the Heart.




Dernière édition par Lelldorin Ce'Nandrel le Sam 25 Juin - 3:42, édité 1 fois
Survivor
avatar







Messages : 32
Date d'inscription : 25/06/2011
Localisation : Une seconde ici, la seconde suivante là-bas!




Un peu plus sur..
Race : Félin Céleste
Armes & Pouvoirs :
Lelldorin Ce'Nandrel
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lelldorin le chat Sam 25 Juin - 3:27

Coucou ! ^^


Alors, je te valide avec plaisir ! =)

Tu peux maintenant aller faire ta fiche de liens si tu le souhaites ! Sinon, je te souhaite bon rp et surtout, amuse toi bien parmi nous. ( encore et encore x) )

Hawk.

_________________
Legend
avatar







Messages : 370
Date d'inscription : 12/08/2010
Localisation : Se-cr-et ! x)




Un peu plus sur..
Race : Myuru
Armes & Pouvoirs :
Hawk Maxwell
http://shadowod.forum-canada.net
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lelldorin le chat Sam 25 Juin - 3:44

Merci! Je m'en vais remettre un peu de vie dans ce monde sombre!
Survivor
avatar







Messages : 32
Date d'inscription : 25/06/2011
Localisation : Une seconde ici, la seconde suivante là-bas!




Un peu plus sur..
Race : Félin Céleste
Armes & Pouvoirs :
Lelldorin Ce'Nandrel
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lelldorin le chat












Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Lelldorin le chat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadow Of Death - Thy Kingdom Come :: 
The Nightmare Begin...
 :: 
Tell Me Who You Are And I'll tell You Who I Am...
 :: 
Seisho
-